SEDE VACANTE 1769

(February 2, 1769—May 19, 1769)



Letter of Ambassador d' Aubeterre to Cardinal Bernis

Ganganelli


Rome, May 19, 1769

 

Auguste Carayon (editor), Documents inÚdits concernant la Compagnie de JÚsus   XVII  (Poitiers 1869),  LXXVI., pp. 195-196:

... Il paraît que les Albani vont de bonne foi pour Ganganelli: quel en est le motif?  Je l'ignore ainsi que pour combien M. Azpuru entre dans cette négociation.  Au reste les Albani sont si fourbes, que, jusqu'à la fin, il est impossible de s'y fier entièrement.  Que gagnerait Ganganelli par un traité secret avec les Jésuites, sinon de se déshonorer en pure perte?  Il n'est point de Pape aujourd'hui qui puisse les conserver contre les couronnes qui à la fin le réduiraient au point de ne pouvoir refuser leur sécularisation.  En général peut-être aura-t-il promis des services; mais je doute qu'il ait été plus loin, ne pouvait ignorer dans quel embarras le jetterait un engagement plus positif.  On ne fera jamais de Papes sans qu'on ne fasse passer des avis contre eux.  Celui de Marefoschi me surprend.

... Au surplus Ganganelli est agréable aux cours, il est vivement porté par l'Espagne.  Ce sont les Espagnols qui ont engagé son traité.  Nous y avons toute la part que l' honnèteté demande, et nous ne pouvons sortir du Conclave par une plus belle porte, profitant du bien s'il y en a, et sans être changés du mal s'il en arrive....

Je crois, par ce qui m'est revenu, que les Albani ont été franchement pour Ganganelli par la crainte qu'ils avaient de Stopani.

 

 

 

 

 

 


 

 


February 25, 2014 5:28 PM

© 2014 John Paul Adams, CSUN
john.p.adams@csun.edu

Valid HTML 4.01 Transitional
Valid CSS!

 

| Home | | Papal Portraits Home | | Medals Bibliography | | Other Conclaves | | Conclave Bibliography |