SEDE VACANTE 1769

(February 2, 1769—May 19, 1769)



Letters of Ambassador d' Aubeterre to Cardinal Bernis

Rome, 1769

 

Auguste Carayon (editor), Documents inédits concernant la Compagnie de Jésus  XVII  (Poitiers 1869),  XIII. pp. 150:

Rome, April 6, 1769

... ..  Je suis persuadé que le vrai pape des Albani est le cardinal Chigi dont ils ne disent pas un mot et qui ne nous convient en aucune façon.  J'aimerais mieux un pape jésuite qu'un pape qui tient aux Albani, si par la Société je n'étais sˆur qu'ils ne l' eussent bientôt à eux. ...

Ce qu'on ne fait pas avec tous, Votre Éminence pourrait le faire en particulier, si la circonstance était favorable, avec celui qui devrait être ´lu, avant que son élection fût décidée et en faire une condition. Un cardinal, avant d' être pape, se prête volontiers pour le devinir, et il y a plusieurs exemples de ces sortes de marchés.  Il faudrait alors se réduire à la destruction des Jésuites uniquement, et réserver le reste, en tirer une promesse par écrit, ou, s'il s'y refrusait sbsolument, une promesse verbale devant témoins.

Auguste Carayon (editor), Documents inÚdits concernant la Compagnie de JÚsus  XVII  (Poitiers 1869),  XIII. pp. 150-151:

Rome, April 11, 1769

Je suis véritablement affligé que Votre Éminence répugne à l'arrangement particulier que je lui ai proposé, qui est désiré par l'Espagne, et qui le serait infailliblement par la France si on avait touché cette question.  La circonstance d'un nouveau pape était celle qui pût arriver de plus favorable à nos vues. Ne rien arranger avec lui d'avance, c'est tout manquer et laisser échapper la pluse belle occasion ainsi que le meilleur moyen, bien plus sûr que tous ceux qui pourraient être employés dans les suites par les cours.  Je ne connais de théologie que la naturelle, et je ne comprendrai jamais qu'un pacte qui n'a pour but que la sécularisation d'un ordre religieux, qu'on ne saurait nier devoir entretenir la division et le trouble dans l'Église tant qu'il subsistera, puisse être regardé comme un pacte illicite; au contraire, une telle démarche ne suarait &eacirc;tre envisagée que comme méritante et tendante au bien de la Religion.  Je sens bien que je ne suis pas fait pour être le casuiste de Votre Éminence;  mais qu' elle s'en ouvre confidemmente au cardinal Ganganelli, un des plus célèbres théologiens de ce pays-ci, et qui n'a jamais passé pour avoir une morale relachée;  j'espère que peut-être il se rapprocherait de mon sentiment.  Il ne s'agit ici d'aucune temporalité, mais absolument d'une pure spiritualité.  Rien die plus douteux que ce que fera un pape, quen qu'il soit, quand il sera élu, si on ne l'a pas lié auparavant.

 

 





 


February 20, 2014 8:32 PM

© 2014 John Paul Adams, CSUN
john.p.adams@csun.edu

Valid HTML 4.01 Transitional
Valid CSS!

 

| Home | | Papal Portraits Home | | Medals Bibliography | | Other Conclaves | | Conclave Bibliography |